Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Iran : Pendant qu’il est en prison pour sa foi, ses parents rêvent de Jésus

Publié le par PERSCH Emmanuel

alors qu'il était entre les murs de sa prison, une merveilleuse nouvelle l'attendait à l'extérieur...

alors qu'il était entre les murs de sa prison, une merveilleuse nouvelle l'attendait à l'extérieur...

Ces propos relatent le témoignage d'un pasteur iranien à propos  d'un compatriote, ancien musulman et s'étant converti au christianisme.

Alors qu’Amid * est en prison et subit de violents interrogatoires à cause de sa foi, Jésus-Christ se révèle à ses parents dans un rêve. Lorsqu’il est enfin libéré après quatre semaines, une merveilleuse surprise attend le jeune chrétien iranien.

Lorsqu’ Amid * (nom changé pour des raisons de sécurité), un chrétien iranien âgé de 32 ans, s’est converti il y a quelques années, son père, un musulman strict, qui n’a pas accepté son changement de religion, ne lui parlait plus, explique dans une vidéo Portes Ouvertes, une organisation qui travaille au côté des chrétiens persécutées à travers le monde.

Malgré l’hostilité très grande de sa famille, Amid est très engagé pour le Seigneur. Lorsqu’il est arrêté en 2016, il dirigeait des églises de maison, enseignait le peuple de Dieu et évangélisait. Conduit en prison, il a subi de violents interrogatoires, a été frappé et même menacé d’être exécuté.

Les gardiens de prison n’ont alors qu’un seul but : parvenir à ce que le jeune chrétien renie sa foi et retourne à l’Islam, comme l’explique le pasteur Mansour à Portes Ouvertes :

« Ceux qui l’ont interrogé lui ont dit qu’il devait coopérer, en premier lieu renier sa foi et retourner à la religion de ses ancêtres, l’islam, et écrire la liste de tous les chrétiens qu’il connaissait. »

Après lui avoir dit cela, ses gardiens lui ont donné une feuille et un stylo et lui ont demandé de réfléchir et d’apporter sa réponse le lendemain matin.

Pensant à Paul qui louait Dieu en prison, Amid s’est mis à louer Dieu jusqu’au soir et a trouvé une paix profonde au point qu’il s’endormit tranquillement. Le lendemain, après avoir jeûné et prié, il a décidé ce qu’il écrirait sur le papier :

« En Christ, j’ai trouvé ce que j’ai toujours cherché et rien ne peut me séparer de l’amour de Dieu. C’est pour cela que je suis prêt à donner ma vie. »

Ses gardiens, furieux de sa réponse, se sont déchainés contre lui en le frappant et en le fouettant avec des câbles électriques. Pourtant, malgré la persécution extrême, Amid, puisant force et courage dans le Seigneur, a continué à répéter inlassablement la même phrase. Cela a duré plusieurs jours. Après  4 semaines, ils ont abandonné et l’ont relâché.

Le pasteur Mansour témoigne au micro de Portes Ouvertes ce qui s’est passé ensuite :

« Ne sachant rien de ce qui était arrivé quand il était en prison, il a contacté sa famille. […] Son père décroche son téléphone et il est très heureux d’entendre son fils. Joyeusement, il lui dit : ‘mon fils, je te demande pardon pour la façon dont je t’ai traité. J’ai appris que tu as été arrêté et alors que tu étais en prison, j’ai fait un rêve. Jésus-Christ m’est apparu et m’a dit que tu avais fait le bon choix. Rentre à la maison, s’il te plaît, et ta mère et moi te raconterons tout. »

Et c’est ce qu’Amid a fait. Complètement bouleversé, il est rentré chez lui et enseigne aujourd’hui la Bible à ses parents qui sont devenus chrétiens.

« Alors qu’il menait son combat en prison », rapporte encore le pasteur Mansour, le Seigneur menait pour lui un autre combat dans la maison de ses parents. »

En 2016, 193 chrétiens ont été arrêtés ou emprisonnés. Aujourd’hui, environ 60 à 70 chrétiens sont en prison à cause de leur foi et vivent la maltraitance physique et psychique. Pourtant, sur les murs des cellules, on peut voir gravé des versets bibliques, signes de l’espoir de ceux qui sont persécutés à cause de leur foi.

Une prisonnière chrétienne iranienne écrivait à ce propos :

« Même s’ils ont pris ma Bible, même si je ne peux pas avoir de Bible dans ma cellule, les murs des prisons me servent de Bible. »

 

source : Isabelle Goepp pour chretiens.info

Commenter cet article