L'Allemagne devient le 12e pays de l' UE à légaliser le mariage homosexuel

Publié le 4 Juillet 2017

après le vote par le parlement, la porte de Brandebourg a été éclairée aux couleurs du drapeau gay (photo : Reuters)

après le vote par le parlement, la porte de Brandebourg a été éclairée aux couleurs du drapeau gay (photo : Reuters)

Désormais la moitié des pays de l'union européenne ont adopté la légalisation du mariage entre deux personnes du même sexe; après que la chancelière Angela Merkel ait abandonné son opposition de principe à ce sujet.

Le texte, qui établit désormais que "le mariage est conclu à vie par deux personnes de sexe différent ou de même sexe", a été approuvé par une majorité de 393 élus constituée des députés des trois partis de gauche représentés à la chambre basse du Parlement, les sociaux-démocrates, les écologistes et la gauche radicale, rejoints par une partie des députés de la famille conservatrice d'Angela Merkel.

Parmi les conservateurs, 226 des 310 députés se sont prononcés contre et l 'Allemagne va ainsi rejoindre les vingt pays occidentaux, dont 13 en Europe, qui ont déjà légalisé le "mariage homo".

Les Pays-Bas avaient été le premier pays au monde à légaliser ce type d'union, que la Bible décrit comme étant abominable. Depuis , la Belgique, l'Espagne, le Portugal, le Danemark ,la Suède, la France, la Grande-Bretagne, le Luxembourg,  l' Irlande, la Finlande et enfin l' Allemagne ont emboîté le pas. Hors Union européenne, la Norvège et l'Islande l'ont également adopté.

Le débat est en cours en Autriche, en Estonie et  à Malte ( + la Suisse hors UE).

 

DES PAYS RESISTENT MALGRE TOUT DANS L'UE

 

Rappelons qu'en 2015 , un référendum organisé en Slovénie avait vu le non l'emporter.

En Grèce et en Italie, des jugements de la Cour européenne des droits de l’homme enjoignent les pays de reconnaître au moins une union civile. En Italie, Matteo Renzi espérait le vote d’une telle loi avant la fin de l’année mais fait face à une forte opposition des centristes et de l’Eglise, qui s’est notamment exprimée via une obstruction parlementaire déchaînée. En Grèce, le gouvernement devrait présenter le 22 décembre une loi au Parlement. Comptant sur les voix des socialistes et des centristes, Syriza devrait pouvoir la faire adopter sans problème malgré la mobilisation des orthodoxes.

En Slovaquie, un référendum en février voulait renforcer l’interdiction constitutionnelle du mariage entre personnes de même sexe. Le scrutin a été invalidé à la suite d’une trop faible participation. Ce qui n’empêche pas ces unions d’être toujours interdites, tout comme l’adoption.

En Roumanie, un député vert a tenté d’introduire une proposition de loi instituant une union civile pour les homosexuels mais celle-ci a été rejetée en 2013. Le pays «n’est pas prêt» selon un parlementaire centriste, le leader du Parti libéral considérant les gays comme des «malades».

En Pologne, l’altérité sexuelle est inscrite dans la constitution, rendant compliquée toute évolution législative. Trois propositions de loi sur la question avaient été évacuées en 2013. Les ressortissants polonais ne peuvent d’ailleurs pas se marier en France avec un(e) Français(e), à cause de conventions entre les deux pays. En Hongrie, en Lettonie et en Bulgarie, le mariage entre un homme et une femme est également inscrit dans la constitution et rien n’est fait pour la modifier.

En Lituanie, pays décrit comme le plus homophobe d’Europe, la question est encore très loin de pouvoir être ne serait-ce qu’abordée. Une majorité des parlementaires considèrent l’homosexualité comme une maladie ou une perversion, et les propositions de loi pour interdire la «propagande homosexuelle» se multiplient.

Il y a fort  à parier qu'une loi européenne sera un jour adoptée pour imposer cette législation aux pays désirant rester dans l' Union. Ce genre de passage en force contre des états récalcitrants a eu lieu aux Etats-Unis le 26 juin 2015, quand le gouvernement fédéral américain de Barack Obama a imposé la reconnaissance du mariage gay au niveau fédéral. Ceci , alors que la constitution de 27 états (Alabama, Alaska, Arizona, Arkansas, Colorado, Floride, Géorgie, Idaho, Kansas, Kentucky, Louisiane, Michigan, Mississippi, Missouri, Montana, Nebraska, Nevada, Caroline du Nord, Dakota du Nord, Ohio, Oklahoma, Oregon, Caroline du Sud, Dakota du Sud, Tennessee, Texas, Virginie) interdisaient le mariage homosexuel

Au total, à ce jour, 23 pays dans le monde sont concernés sur tout ou partie de leur territoire.

 

sources : http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/30/lallemagne-devient-le-14e-pays-deurope-a-legaliser-le-mariage_a_23009445/?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_homosexuel

http://www.liberation.fr/planete/2015/12/20/en-slovenie-comme-dans-9-autres-pays-de-l-ue-le-refus-de-toute-union-gay_1422045

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mariage_homosexuel_aux_%C3%89tats-Unis

 

 

 

 

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #actualité, #signes des temps, #apostasie

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article