Des chrétiens comme boucliers humains à Marawi

Publié le 28 Juin 2017

le conflit s'envenime dans le sud des Phlippines ... (photo : Reuters)

le conflit s'envenime dans le sud des Phlippines ... (photo : Reuters)

ISIS oblige les femmes piégées dans la ville des Philippines à devenir des esclaves sexuels et ordonne aux otages de se convertir à l'islam car le groupe utilise des boucliers humains chrétiens pour repousser les troupes de Duterte .

 

    Les militants affiliés à ISIS sont cachés dans la ville de Marawi depuis la prise de la ville il y a cinq semaines.

    D’importants affrontements  ont éclaté aujourd'hui lorsque Rodrigo Duterte a ordonné aux militaires de procéder à plus de bombardements.

    Le régime fort de Duterte a pris une ligne ferme contre la négociation avec les rebelles.

 

Les combattants islamistes aux Philippines forcent les femmes à devenir esclaves sexuels et à se cacher derrière 100 boucliers humains chrétiens alors que la bataille vicieuse pour reprendre la ville détenue par les militants entre dans son deuxième mois.

 

Les terroristes du groupe Maute ont saisi la ville de Marawi il y a cinq semaines et ont pris des otages qu'ils obligent à se convertir à l’islam et à transporter des combattants blessés.

 

La plupart des 200 000 citoyens de Marawi ont fui depuis l'attaque le 23 mai, et ceux qui ont été laissés derrière ont été soumis à des abus horribles, selon ceux qui ont pu fuir les combats.

 

 

Militants from the Maute group took Marawi City five weeks ago and have taken hostages including leading churchman Father Teresito Soganub. The area is being pounded by bombers
Abdullah Maute, one of two brothers who formed the group, said on Sunday he would free Soganub in return for his parents, who are being held by police. Pictured: A bomb blast

Elles sont forcées d'être des esclaves sexuels, la dignité de ces femmes est détruite ", a déclaré le porte-parole de l'armée, Jo-Ar Herrera.

 

«C'est ce qui se passe à l'intérieur, c'est très évident ... ce sont des personnalités perverses».

 

Parmi les otages se trouve l'éminent père Teresito Soganub.

 

Abdullah Maute, l'un des deux frères qui ont formé le groupe, a déclaré dimanche qu'il libérerait Soganub en échange de ses parents, qui sont détenus par la police.

 

Mais cette demande a été refusée par le président philippin Rodrigo Duterte, avec son porte-parole disant que toute négociation avec des terroristes était contre la politique gouvernementale.

 

source : http://www.dailymail.co.uk/news/article-4642518/Philippines-says-no-deal-Islamists-seized-Marawi.html

 

Pour lire nos articles sur le sujet, cliquer sur les liens ci-dessous :

 

un groupe islamiste traque les chrétiens dans le sud des Philippilnes

 

Philippines: Un écrivain musulman sauve 64 chrétiens des islamistes

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article