Le nom de Jésus (par le pasteur Emmanuel PIRAS)

Publié le 9 Avril 2017

Le seul nom par lequel nous puissions être sauvés

Le seul nom par lequel nous puissions être sauvés

Dans le monde évangélique nous utilisons couramment le nom de Jésus ; parce que Jésus lui-même nous a ordonné de l’utiliser. Mais savons-nous vraiment nous servir de ce nom si précieux et puissant ? La Bible regorge de passages à propos du nom de Jésus ; nous en lirons quelque uns comme référence de base pour l’étude de ce thème.

Pourquoi ce nom est-il au dessus de tous les noms ?

Philippiens  2.9-11 :   « C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au–dessus de tout nom ;

 afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, et sur la terre, et sous la terre,

 et que toute langue confesse que Jésus–Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père."

Tout simplement parce qu’il représente une autorité ; ce verset est des plus clairs pour signifier l’autorité de Christ. Et c’est indiscutable, il n y a pas de nom plus grand que celui-ci, quelque soit l’endroit ou nous nous trouvons, ce nom reste le plus puissant. Que ce soit sur terre, au ciel, et même en enfer, il reste incomparable. Au fil des siècles et jusqu'à nos jours ce nom n’a perdu aucun iota de sa puissance. Parce que ce qui vient de la terre est terrestre et périssable ; ce qui vient du ciel est céleste et éternel. Ce nom lui a été donné par le Père lui-même, ce nom qui a la puissance de faire fléchir quiconque non seulement de fléchir mais aussi de confesser qu’il est Seigneur. Puisqu' un jour tous devront comparaitre devant le tribunal de Christ (Romains 14.10 ; 2Corinthiens 5.10). Ce nom au dessus de tous les noms est celui-ci :

« JESUS-CHRIST EST SEIGNEUR »

JESUS : est le nom terrestre

CHRIST : le nom après la résurrection

SEIGNEUR : il règne

Ce qui signifie : Jésus le ressuscité qui règne.

Ce verset que Paul adresse au Philippiens coïncide exactement avec le titre que porte notre Seigneur.

 

Pourquoi Dieu nous a donné ce nom ?

Si le Père nous a donné ce nom c’est qu’il nous aime en toute première chose comme il est dit qu’il a tant aimé le monde…. C’est le nom de son propre fils unique que nous utilisons. Nous pouvons considérer que c’est notre part d’héritage et que chaque héritier utilise la part qu’il a reçue. Il y a trois manières d’utiliser un héritage :

+ La première est de dilapider sa part

+ La deuxième est de mettre à l’ abri sa part (en banque)

+ La troisième est de faire fructifier sa part

La troisième option semble la plus intéressante et c’est celle que la bible nous invite à faire. Utiliser ce nom puissant est la volonté et le désir de Dieu. Comment ferions-nous si ce nom n’existait pas ou nous ne serait pas donné.

Lisons dans Jean 14.13-14 : « Et, quoi que vous demandiez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. »

Ici Jésus nous invite à utiliser son propre nom. Ce nom doit pour nous être une marque de confiance que Dieu nous a accordée. Cette confiance nous devons l’honorer, c’est comme si le Père nous confie son fils mais c’est à nous de vouloir prendre ce nom. C’est faire de ce nom notre nom. Nous voyons dans ce verset que Jésus confie son nom aux disciples. Ce qui se passe lorsque nous utilisons son nom  est qu’il agira en conséquence parce que Jésus lui-même a dit qu’il le fera et que le Père en tire une gloire au travers de son propre fils.

 

Qui peut utiliser ce nom ?

Jean 1.12 : « Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, »

Actes 19.5 : « ils furent baptisés au nom du Seigneur Jésus. »

L’apôtre Jean dit que ceux qui ont reçu cette lumière qui représente Christ deviennent enfants de Dieu parce qu’ils ont cru en son nom . Cela signifie que seule cette catégorie de personne peut utiliser ce nom car ils ont cru et reçu ce nom. Donc toute personne qui se considère enfant de Dieu par la foi peut et doit utiliser ce nom. Il n’est pas réservé à des personnes particulières dans la famille de Dieu ; il n’a pas été confié non plus à quelques élites du royaume mais il est confié à l’Eglise. L’Eglise avec un grand E ; l’Eglise universelle doit utiliser ce nom avec l' autorité que le Seigneur nous a donnée. Dans le verset 5 des actes chapitre 19 ceux qui se font baptiser reçoivent le nom du Seigneur dans leurs vies. Son nom représente l’autorité et la seigneurie de Christ du Christ ressuscité, celui qui a triomphé de la mort et du péché et de toute la puissance du diable. Le nom de Jésus représente l’autorité que Dieu a donnée à Jésus et qu’il nous a transmise. Le nom en lui-même n’a pas vraiment l’autorité mais c’est l’effet du nom qui est puissant, ce que nous avons lu précédemment. Celui qui utilise ce nom de façon futile ; n’obtiendra rien de la part du Seigneur. Le nom de Jésus n’est pas une formule magique, il est efficace lorsqu’il est utilisé avec la révélation du Saint-Esprit. Jésus a bien dit sans lui on ne peut rien faire (S-E).

Jésus a bien dit à Pierre ceci :

Matthieu 16.19 : « Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. »

Il déclare qu’il a donné les clefs mais quelles clefs? Ceci signifie qu’il y en a plusieurs. Ici nous en traitons une ; le nom de Jésus. Nous savons que jésus est la tête de l’Eglise et que lui est au ciel et nous sur la terre. C’est pour cela qu’il nous confie son nom si la tête règne, le corps doit régner aussi, voilà une des raisons majeures pour laquelle Jésus a fait de nous des héritiers de son nom. C’est un nom qui nous donne la victoire sur l’ennemi et qui nous ouvre les portes pour accomplir les projets qu’il nous met à cœur.
 

Le nom de Jésus  (par le pasteur Emmanuel PIRAS)

Comment utiliser efficacement ce nom ?

Aujourd‘hui,  lorsque nous achetons un appareil d’une valeur importante, il y a toujours une notice explicative qui nous servira de base pour utiliser le produit acheté. Si le constructeur du dit produit trouve nécessaire de mettre cette notice dans l’emballage, c’est qu’il y a une ou plusieurs raisons. Dans l’ensemble c’est pour informer au maximum son client des caractéristiques à propos de son achat. Donc l’acheteur doit lire la notice avant d’utiliser son appareil acheté,  cela lui permettra de mieux le connaitre pour faire une mise en fonctionnement correcte et surtout éviter de faire une fausse manœuvre qui risquerait d’endommager l’appareil. Des statistiques disent que beaucoup de personnes qui achètent un quelconque appareil ne prennent même pas le temps de lire la notice. Le risque est elles n’exploitent pas entièrement la capacité totale de leurs produits et en feront un mauvais usage.

L’Eglise du Seigneur Jésus-Christ a reçu aussi une notice précieuse pour utiliser le nom de Jésus qui est la Bible. Pour cela tout chrétien doit lire la parole pour comprendre l’utilisation de ce nom. C’est là que ce trouve diverses clefs sur ce point.

Nous pouvons lire

Jean 14.12-14 :  « En vérité, en vérité, je vous le dis : Celui qui croit en moi fera, lui aussi, les œuvres que je fais,

et il en fera de plus grandes que celles–ci, parce que je vais au Père,et, quoi que vous demandiez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils.

Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. »

Jésus nous enseigne que nous pouvons demander quoi que ce soit (v.14). Cela ne signifie pas qu’il nous donnera la lune si nous la demandons (de toute manière elle ne nous serait d’aucune utilité). Le verset 12, nous dit que nous ferons les mêmes œuvres que lui faisait de son vivant sur terre et même des plus grandes. Il n’est pas question de nos œuvres mais il est bien stipulé des siennes. C’est ça que le maitre nous appelle a faire et à demander en son nom. Si nous demandons en son nom quelque chose qui est semblable à des œuvres que lui faisait, il le fera (v.13) , il agira et il répondra. Voila déjà une bonne directive pour éviter de demander n’importe quoi au Seigneur et d’être déçu de ne pas avoir de réponse de sa part. Ce qui veut dire que chacune de nos demandes doit être centrée sur ses œuvres et nom les nôtres. Rechercher les intérêts de Dieu et uniquement les siens. Dans le verset 13, il est dit que le Père est glorifié en lui ; c’est une bonne raison de ne pas se lasser de demander quoi que ce soit à la gloire de Dieu.

 

Comment présenter ma demande à Dieu ?

Nous lisons encore ceci 

Jean 16.23-27 : «  En ce jour-là, vous ne m’interrogerez plus sur rien. En vérité, en vérité, je vous le dis, ce que vous demanderez au Père, il vous le donnera en mon nom.

 Jusqu’à présent vous n’avez rien demandé en mon nom. Demandez, et vous recevrez, afin que votre joie soit parfaite.

 Je vous ai dit ces choses en paraboles. L’heure vient où je ne vous parlerai plus en paraboles, mais où je vous parlerai ouvertement du Père.

 En ce jour, vous demanderez en mon nom, et je ne vous dis pas que je prierai le Père pour vous;

 car le Père lui-même vous aime, parce que vous m’avez aimé, et que vous avez cru que je suis sorti de Dieu. »

Jean 15.16 : « Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. »

Jésus nous explique ici comment présenter notre demande.

Le verset 23 nous dit qu’il faut nous adresser au Père pour une quelconque demande.

Il nous dit aussi que notre requête doit être signée au nom de Jésus.

Et encore c’est le Père qui donne. Dans la fin du verset 16, les propos sont les mêmes que le 23.

Dans le verset 24 Jésus dit à ses disciples qu’ils n’avaient encore rien demandés en son nom, pour eux c’étaient de nouveaux enseignements et c’est pour ça que Jésus leur explique comment faire. C’est exactement la même chose lorsqu’une nouvelle personne se convertit ; elle ne sait pas comment faire une demande à Dieu ; elle a besoin d’être enseignée sur ce point très important. Tout chrétien doit être capable de présenter une requête claire et précise au Père. Beaucoup s’adressent à Dieu de cette façon « Seigneur je te demande ceci ; Seigneur fait cela etc.… » C’est une présentation de requête qui n’est pas vraiment correcte si nous analysons bien ce que nous venons de lire.

Lorsque nous disons : « Seigneur je te demande …. » A qui s’adresse cette demande ? Dans l Deutéronome 10.17 nous avons cette expression se référant au Père : qu’il est le Dieu des dieux et le Seigneur des seigneurs. Dans 1Timothée 6.15 nous avons aussi cette même expression se référant au Fils : « C’est Dieu qui fera paraître le Christ au moment qu’il a fixé. Il est la source du bonheur et le seul maître de tout, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. » . Donc ma requête s’adresse au Père et en même temps au Fils. On pourrait même inclure le Saint- Esprit parce qu’il est aussi Dieu…. Voila une demande qui est vague parce que je ne sais même pas à qui je m’adresse en définitive. Une requête imprécise donnera lieu à une demande imprécise. N’oublions pas que notre Dieu aime la précision, sa création le démontre.

Dans les versets que nous avons lu que  Jésus nous fait très bien comprendre comment nous devons rédiger notre requête.

Notre demande doit être de ce style : « Père, au nom de jésus je te demande…. » Dans cette requête, il y a plus de précision. Je m’adresse au Père ce qui signifie que je sais à qui je parle, et je signe ma demande au nom de Jésus. Je m’adresse au Père en utilisant l’autorité (le nom) de Jésus. Ce qui veut dire que je ne viens pas devant le père avec mon propre nom mais celui de son fils. Et enfin, je présente ma requête qui est sous la couverture du nom de Jésus. Voila une demande de requête qui est scripturaire d’après les enseignements de Jésus aux disciples qui nous sommes aujourd'hui. Toute prière de demande devrait en définitive être sous cette forme : « Père, au nom de Jésus je te demande… »

 

Quelles sont les effets du nom de Jésus ?

1)  sur les hommes :

Luc 24.47 : « et que la repentance et la rémission des péchés doivent être prêchées en son nom à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. »

Actes 10.43 : « C’est de lui que tous les prophètes rendent le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom la rémission des péchés. »

Le seul et unique évangile est celui qui est prêché au nom de Jésus. Les effets de ce nom est que ceux qui croient sont conduits à la repentance et reçoivent le pardon des péchés. C’est ce seul nom qui produit cet effet sur les hommes. Il n’y en a point d’autre.

1Corinthiens 6.11 : « Et c'est là ce qu'étaient quelques–uns de vous ; mais vous avez été lavés ; mais vous avez sanctifiés ; mais vous avez été justifiés, au nom du Seigneur Jésus, et par l'Esprit de notre Dieu. »

Ici nous constatons qu’il y a trois autres effets dûs au nom de Jésus.

Lavé : du péché qui était en nous et sur nous, lavé par son sang versé en son nom.

Sanctifié : son nom nous rend saints  pour former un nouveau peuple préparé en son nom.

Justifié : son nom nous a rendus juste devant le Père pour pouvoir présenter nos requêtes.

Paul dit bien que ses effets sont dûs au nom de Jésus et que celui qui a œuvré en nous est le Saint-Esprit. Le nom de Jésus produit des effets visibles sur les hommes.

Actes 3.6 : « Mais Pierre dit : De l'argent et de l'or, je n'en ai point ; mais ce que j'ai, je te le donne : au nom de Jésus–Christ le Nazaréen, marche ! »

Les apôtres se saisissent du nom de Jésus, et l’utilisent à bon escient pour guérir ce paralytique. Pour toute guérison, le nom de Jésus doit être proclamé, c’est aussi un effet du Nom de Jésus.

Le nom de Jésus guéri.

Luc 8. 48 : « Mais il lui dit : Ma fille, ta foi t’a sauvée ; va en paix »

Actes 4. 12 : « Et le salut n’est en aucun autre ; car aussi il n’y a sous le ciel d’autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel il nous faille être sauvés. »

Jésus proclame le salut sur cette femme parce qu’elle a agit par la foi et il lui donne la paix. Lorsque Jésus parle ainsi, c’est comme s’il disait au nom de jésus. Lui n’avait pas besoin de le faire parce que c’était lui-même qui parlait. Il parlait en son propre nom.

Ici nous constatons encore deux effets du nom de Jésus. Le premier est le salut et le deuxième est la paix. Jésus est le nom qui sauve et qui donne la paix. En conclusion nous pouvons dire que son nom peut être utilisé sur les hommes.

 

2) sur le diable :

Marc 16. 17 : « Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues; »

Actes 16. 18 : « Or elle fit cela pendant plusieurs jours. Mais Paul, en étant importuné, se retourna et dit à l'esprit : je te commande au nom de Jésus–Christ de sortir d'elle. Et il sortit à l'heure même. »

Il est clair que même sur les démons et toute la hiérarchie de satan le nom de Jésus proclamé sur eux, produit un effet de bombe. Dans le verset de Marc, Jésus nous invite à utiliser son nom. Et dans le verset des Actes, Paul applique exactement ce que Jésus avait dit, et les résultats sont immédiats. L’expression au nom de Jésus n’est pas vide de sens mais elle est réfléchie par la révélation du Saint-Esprit qui est en nous et nous propulse vers la proclamation. Au début du verset 18, nous lisons que cela faisait plusieurs jours que cette femme harcelait Paul. Alors pourquoi Paul a laissé tout ce temps s’écouler et n’a pas agit tout de suite ? La réponse est simple tant que Paul n’avait pas le « feu vert » par le Saint-Esprit, il n’a pas agit. Savoir utiliser le nom de Jésus quand il y a confirmation du Saint- Esprit. S’accaparer du nom de Jésus signifie être revêtu de Christ totalement, en être imprégné.

Galates 2. 20 : « J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. »

Etre crucifié avec Christ veut dire que ma chair n’a aucune emprise sur moi. Elle ne produit aucun effet sur ma vie spirituelle parce que mon esprit, mon âme et mon corps ont participé à la crucifixion de Christ et à ses souffrances. Tout mon être entier dépend de lui parce que je vis dans la foi en lui. En somme, je dois me tenir sur le terrain de la mort pour entrer dans la résurrection.

Ephésiens 2.6 : « il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, »

Le chemin ouvert de la résurrection nous donne une position en Christ. Etre assis dans les hauteurs célestes montre une position de fermeté et de supériorité ; mais surtout ne pas oublier en Jésus- Christ. Tout chrétien qui utilise le nom de Jésus pour détruire les œuvres du diable doit être comme Galates 2.20 et avoir la position d’Ephésiens 2.6 , sans cela il ne se produira aucun effet même en utilisant le nom de Jésus.

Dans le chapitre 10 de l’évangile de Luc, Jésus envoie soixante-dix autres disciples en leur donnant des instructions précises. Ceux- ci sont partis sans prendre Jésus avec eux mais ils se sont revêtus de son nom.

Luc 10. 1 : « Après cela, le Seigneur désigna encore soixante-dix autres disciples, et il les envoya deux à deux devant lui dans toutes les villes et dans tous les lieux où lui-même devait aller. »

Ils ont fait confiance au maître et à ses instructions, comme nous, nous devons lui faire confiance ; en lui et sa parole. Les résultats étaient merveilleux. Ils ont obéi au Seigneur et lui a confirmé sa parole. Jésus n’avait pas encore été crucifié, les disciples devaient juste s'en tenir aux propos du Seigneur.

Luc 10. 17 : « Les soixante-dix revinrent avec joie, disant: Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom. »

Ces paroles nous donnent le sentiment que les disciples semblaient pressés de retourner vers le Seigneur pour lui témoigner de ce qu’ils ont vécu et qui plus est, ceux-ci étaient pleins de joie. Ces trente-cinq binômes avaient fait de grands ravages dans le monde des ténèbres. Satan en a été fou de rage, Jésus le voyait se précipiter du ciel comme un éclair (v 18) il devait se demander, mais que ce passe t-il là-bas ?

Après ces excellents témoignages, Jésus leur déclare une chose très importante et puissante (v 19).

« Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et sur les scorpions, et sur toute la puissance de l’ennemi ; et rien ne vous nuira. »

Le mot voici a pour sens de : « maintenant je libère, c’est l’heure de vous transmettre, à partir de ce jour » Jésus déclare et transmet à tout ses disciples : les douze et les soixante-dix son pouvoir sur toutes les puissances sataniques. En fait il libère son pouvoir à l’Eglise. Ce qui signifie que ceux qui utiliseront mon nom comme je leur ai enseigné auront toute autorité sur l’ennemi .

L’Eglise ne doit pas hésiter à utiliser le nom de Jésus. Elle doit mettre à exécution ce nom tant que ce sera nécessaire.

 

3) sur Dieu :

Cela semble étrange et pourtant lorsque nous utilisons le nom de Jésus, le Père céleste se réjouit de ce que nous employions le nom de son fils. Bien plus que réjouit, il est glorifié.

Jean 14.13 : « et, quoi que vous demandiez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié dans le Fils. »

Et ceci a chaque fois que nous faisons usage du nom de son fils, mais quel amour le Père a pour nous ! C’est en vertu de ce nom que nous pouvons nous tenir debouts devant Dieu et non pas de ce que nous sommes ou possédons.

Nous nous tenons devant Dieu grâce à jésus.

Nous nous tenons devant Dieu par sa volonté.

Nous nous tenons devant Dieu par son sang.

Nous nous tenons devant Dieu par sa justice.

Pour utiliser le nom de Jésus, il nous faut le connaître. Connaitre le nom du Seigneur est une révélation, pas une doctrine. De ces faits je dois apprendre chaque jour à connaître la croix. Puisque c’est lui qui est allé sur cette croix à ma place, la croix et ce nom sont inséparables. Lorsque la croix œuvre profondément dans nos vies cela nous permet d’utiliser ce nom si précieux et puissant envers les hommes, le diable et Dieu. Lorsque l’ Eglise a pleine connaissance de ce nom elle se délectera de toutes les richesses spirituelles au nom du Seigneur.

Le nom de Jésus  (par le pasteur Emmanuel PIRAS)

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #études

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Jean 05/07/2018 09:55

Explication claire et instructive. Dieu soit loué au nom de Jesus Christ