Rescapée de la peine de mort au Soudan, Mariam Ibraheem a créé une fondation pour aider les victimes de discrimination religieuse

Publié le 27 Novembre 2016

Fournir une aide juridique et financière aux femmes victimes de discrimination religieuse au Soudan ou ailleurs dans le monde: voilà le projet de Mariam Ibraheem en lançant sa fondation «Mariam Ibraheem Charity».

Fournir une aide juridique et financière aux femmes victimes de discrimination religieuse au Soudan ou ailleurs dans le monde: voilà le projet de Mariam Ibraheem en lançant sa fondation «Mariam Ibraheem Charity».

L'objectif est d'aider ces femmes à faire face aux accusations criminelles dont elles sont l'objet, lorsqu'elles sont en prison mais aussi après leur libération. C'est aussi sensibiliser la population à la discrimination et persécution religieuse.

Mariam Ibraheem, qui vit aujourd'hui dans l'Etat de Virginie, connaît bien ce sujet puisqu'en 2014, elle a été condamnée à la peine de mort au Soudan pour avoir épousé un chrétien. Grâce à la pression internationale, elle a été libérée quelques mois plus tard sur ordre de la Cour d'appel soudanaise.

ChristianHeadlines relate que pendant son emprisonnement, Mariam Ibraheem a pu lire la Bible en cachette, la nuit, lorsqu'il n'y avait pas de gardes aux alentours. C'est une autre détenue-une musulmane-qui cachait cette Bible pour elle. Lorsque sa co-détenue a été à son tour libérée, Mariam a pu l'aider et celle-ci s'est tournée vers la foi chrétienne.

 

source : http://www.ichretien.com/actualite/rescapee-de-la-peine-de-mort-au-soudan-mariam-ibraheem-a-cree-une-fondation-pour-aider-les-victimes-de-discrimination-religieuse-3712.html

Rédigé par PERSCH Emmanuel

Publié dans #Eglise persécutée

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article