Chibok : entre larmes et espoir

Publié le 1 Septembre 2016

les familles attendent toujours le retour de leurs filles
les familles attendent toujours le retour de leurs filles

Il est facile de garder la foi quand tout va bien... Qu'en est-il au sein des difficultés et des épreuves les plus colossales ? Est-ce facile de garder la foi et louer le Seigneur quand vous vivez la pire chose qu'il puisse arriver à des parents : se faire prendre ses enfants ???

Un équipier de Portes Ouvertes s’est rendu à Chibok, au Nigéria, auprès des parents dont les filles ont été enlevées par Boko Haram en avril 2014. Il raconte.

Lire la suite :

https://www.portesouvertes.fr/informer/lettres-de-nouvelles/filrouge/2016/aout/nigeria-nous-sommes-en-vie-grace-a-votre-aide

Rédigé par PERSCH Emanuel

Publié dans #Eglise persécutée

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article